VOUS AVEZ DIT "DYS" ?


La dysphasie : comment la diagnostiquer ?




Pathologie du langage  : Les dysphasies ne passe généralement pas inaperçues dans la famille comme à l'école.


L'alerte est donnée par : 

  • Un retard d'émission des premiers mots par rapport à l'âge chronologique 
  • Un retard à l'association de mots. Est considéré comme pathologique : 
    • Ne pas associer 2 mots à 2 ans 1/2 
    • Ne pas faire une petite phrase de 3 mots à 3 ans 1/2 

  • Plus tard, en situation scolaire, on sera attentif à : 
    • L'hypo spontanéité du discours: l'enfant parle peu 
    • L'utilisation de la mimique, des gestes, des mimes pour se faire comprendre 
    • Un manque de mot 
    • Des persévérations
    • Des complexification arthriques 
    • L'utilisation de paraphasies sémantiques ou phonologiques 

Le point clé dans ces pathologies est l'intelligibilité de l'enfant : c'est elle qui conditionne ou non sa souffrance. 

NB :  
Il convient d'être attentif aux dysphasies réceptives intéressant la compréhension du langage :
il s'agit là de repérer les enfants qui entendent bien (reconnaissent les bruits, par exemple d'animaux) mais ne comprennent absolument pas les consignes orales
si elles ne sont pas systématiquement explicitées par une démonstration, des consignes visuelles....
L'enfant est alors très attentif à l'expression du visage, il réalise correctement après avoir observé comment font les autres....