VOUS AVEZ DIT "DYS" ?


La Dyspraxie : Qu'est-ce que c'est ?


La dyspraxie est une anomalie de la planification et de l’automatisation des gestes volontaires


C’est un trouble spécifique de l’apprentissage des gestes.


L’enfant apprend à lire en CP sans grande difficulté mais est décrit comme lent, maladroit et ses réalisations motrices ou graphiques sont médiocres, informes, brouillonnes puis rapidement il éprouve des difficultés à l’écriture. Les parents notent des difficultés à faire ses lacets, couper sa viande, etc…


En cas de dyspraxie visuo-spatiale, il éprouvera des difficultés dans toutes les tâches ou les composantes spatiales sont importantes : géométrie, géographie, dyscalculie spatiale, lenteur à la lecture.


La dyspraxie est un trouble de l'acquisition de la coordination du geste (motricité globale ou fine), souvent associé à un trouble du regard ou un trouble de la

construction de l'espace en 2 dimension (feuille, livre), parfois à un trouble buccofacial (mimiques, langage parlé, déglutition). La dyspraxie est un trouble spécifique du développement moteur, il y a altération du développement de la coordination motrice. Les anomalies peuvent toucher tout ou une partie des gestes.


Il existe deux types d’approche quant à la description des troubles :


  • Une approche générale, centrée sur la notion de coordination avec les troubles de l’acquisition de la coordination (TAC) . Il s’agit d’une maladresse à la réalisation desgestes (retard psychomoteur, maladresse a la manipulation d’objet, difficultés en sport, en écriture….).
  • Une approche cognitive qui prend en compte non seulement l’exécution du mouvement mais la maîtrise de son objectif. Le trouble de la réalisation gestuelle est secondaire alors à des difficultés dans la programmation, l’agencement, l’assemblage, et l’organisation spatio-temporelle des gestes volontaires. On parlerait alors davantage de dyspraxie.


Dans les deux cas, ces troubles entraînent des difficultés importantes dans la scolarité et dans les activités de la vie quotidienne (habillage, repas, sport, dessin, écriture …).

Ces troubles ne s’accompagnent pas de retard intellectuel, de maladie neurologique acquise ou congénitale. S’il existe un retard mental, les difficultés motrices dépassent alors celles habituellement associées à celui-ci.


Il existe différentes formes de dyspraxie :

  • La dyspraxie constructive non visuo-spatiale
  • la dyspraxie constructive visuo-spatiale,
  • la dyspraxie idéatoire,
  • la dyspraxie idéomotrice,
  • la dyspraxie de l'habillage,
  • la dyspraxie orofaciale


Com' Anjou  ANGERS - 02 85 52 01 44
DYS FOIS 10 Centre Jacques TATI - 5 rue Eugénie Mansion 49100 ANGERS