Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Une fois il y arrive, une autre pas : j'ai surtout l'impression qu'il n'est pas attentif !

L'attention est bien souvent au coeur des difficultés des enfants dys. Parfois parce qu'ils ont un trouble d'attention associé mais plus généralement parce que les compensations qu'ils mettent en place pour faire le travail en classe surcharge leur capacité d'attention.

Cette capacité d'attention limité pour tous, conduits les enfants dys à des productions parfois labiles.
 

Vous pourrez alors constater que les échecs se produisent plutôt en fin d'une longue période d'effort, en fin de matinée, d'après-midi ou bien en fin de semaine.

Le meilleur  moyen d'éviter cela est d'aménager la manière de travailler de l'enfant pour limiter les efforts consacrés à compenser son handicap.

Des pistes ... très bientôt !

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus